Nouvelles - Phytoprotection

07/03/2018

Les produits SOLASAN (6412P/B) et TERRASAN (7762P/B) sont autorisés pour l’usage contre les cryptogames du sol et les nématodes en cultures diverses pour une durée de 120 jours à partir du 20/05/2018 jusqu’au 16/09/2018 inclus.

06/03/2018

Le produit VERIMARK 20SC est autorisé pour l’usage contre la mouche du chou en chou de Bruxelles, chou brocoli, chou-fleur (blanc et vert) et choux pommés (blanc, rouge, chou cabus et chou de Savoie) pour une durée de 120 jours à partir du 01/04/2018 jusqu’au 29/07/2018 inclus.

06/03/2018

Le produit BOA est autorisé pour l’usage contre les dicotylées annuelles en culture de racines de witloof et de chicorée pour une durée de 120 jours à partir du 01/04/2018 jusqu’au 29/07/2018 inclus.

06/03/2018

Une version adaptée du guide national d'évaluation comparative (comparative assessment) des produits phytopharmaceutiques est disponible.

06/02/2018

Les produits ASULOX, ASULAM 400 SL, ASULTRAN et IT ASULAM sont autorisés pour l’usage contre les dicotylées annuelles en céleri-raves, céleri (à côtes, blanc et vert), épinard, fenouil, persil, culture de racines de witloof et chicorée à partir du 01/03/2018 jusqu’au 28/06/2018 inclus.

30/01/2018

Le produit CURATIO est autorisé pour l’usage contre la tavelure en pommiers et poiriers pour une durée de 120 jours à partir du 15/03/2018 jusqu’au 12/07/2018 inclus.

15/01/2018

L’utilisation du produit phytopharmaceutique FRUGICO (9382P/B) en pommiers (plein air) n’est plus autorisée dès maintenant.

11/01/2018

Deux jours d’examen supplémentaires pour les utilisateurs néerlandophones vont être organisés en 2018 afin d’obtenir la phytolicence Ps.

03/01/2018

Des produits à base d’éthylène sont autorisés pour le mûrissement des avocats, mangues et kiwis pour une durée de 120 jours à partir du 08/01/2018 jusqu’au 07/05/2018 inclus.

15/12/2017

A partir du 1er janvier 2018, la gestion comptable du Fonds des matières premières et des produits sera gérée par le SPF Santé publique. Ce transfert de compétences de l’AFSCA vers le SPF Santé publique implique un changement de numéro de compte et de coordonnées bancaires.