Introduction de mesures de réduction de la dérive pour les arthropodes/insectes non-ciblés et les plantes non-ciblées

04/09/2015

Notre service imposera dorénavant des mesures de réduction de la dérive pour protéger les arthropodes/insectes non-ciblés et les plantes non-ciblées qui se trouvent en dehors du champ traité vis-à-vis des effets des produits phytopharmaceutiques.

Si le produit provoque des effets néfastes sur ces organismes, l'utilisation de buses anti-dérive sera prescrite afin de réduire la dérive autant qu'il est nécessaire. Ces buses anti-dérive doivent être utilisées sur tous les bords du champ, contrairement aux mesures de réduction de la dérive pour la protection des organismes aquatiques (buses + zone tampon) qui ne sont appliquées que le long des points d'eau.
L'acte d'autorisation mentionnera la zone tampon concernant les organismes aquatiques qui doit être maintenue en utilisant les mêmes buses anti-dérive que pour la protection des arthropodes/insectes non-ciblés et les plantes non-ciblées. Comme c'était déjà le cas jusqu'à présent, l'utilisateur est libre d'ajuster cette zone tampon pour les buses de pulvérisation utilisées, pour autant que la réduction de la dérive minimale prescrite soit atteinte (voir tables de conversion pour la pulvérisation en champ et en verger).

Pour l'instant cette mesure n'est en vigueur que pour un nombre très limité de produits phytopharmaceutiques. Il est demandé aux agriculteurs et autres utilisateurs d'appliquer cette réduction de la dérive consciencieusement et, pour cela, de vérifier l'étiquette.

Partagez cette page