Exposition des riverains

L’application de produits phytopharmaceutiques dans un champ ne doit pas nuire à la santé des personnes qui se trouvent en bordure de ce champ. La mise sur le marché d’un produit indique que des assurances ont été prises à ce niveau, pour peu que les mesures de précautions soient appliquées. Dans son programme 2013-2017, les autorités fédérales évaluent la faisabilité de mesures visant à réduire encore davantage l’exposition des riverains.

L’adoption par l’EFSA du document de guidance pour l’évaluation de l’exposition des riverains, en 2015, a imposé d’évaluer en priorité la mesure d’imposition d’une zone tampon minimale le long des champs bordant des habitations.